Engrais et nutriments

La culture hydroponique est une culture dite « hors-sol ». Les substrats employés ne réagissent ni chimiquement ni physiquement avec les racines ou les engrais. Par conséquent, les racines des plantes sont directement en contact avec l’eau et les éléments nutritifs. Le pH de la solution nutritive est très important pour les plantes. Celui-ci mesure l’équilibre acidité/alcalinité sur une échelle de 1 à 14. Un pH de 7 est neutre. L’accessibilité des minéraux est fonction du pH et sera maximale entre 5,8 et 6,8, soit dans une solution légèrement acide. La concentration de nourriture est aussi un facteur déterminant puisque les plantes y sont directement exposées.

pH = disponibilité des minéraux pour la plante

ppm/EC = quantité de minéraux en solution (concentration)*

Ces deux paramètres sont les premiers dont il faut tenir compte lorsque l’on pense à la solution nutritive. Plusieurs types d’appareils sont disponibles sur le marché pour prendre ces mesures. Les engrais HGDi Technologies de floraison et de croissance A+B ont été soigneusement préparés pour nos clients par une équipe de chimistes spécialisés. Ils donnent un rendement optimal à une concentration variant entre 900 et 1200 ppm, dépendant des facteurs environnementaux et du stade de développement de votre plante. Jusqu’à présent, il est démontré qu’il n’est pas nécessaire d’appliquer une concentration d’engrais dépassant 1200 ppm. Il est important de ne pas chercher à donner plus d’engrais que les plantes ne peuvent en assimiler par rapport aux autres facteurs limitant. La température de l’eau d’arrosage est également très importante. Les cellules de la plante ne peuvent assimiler tous les minéraux dont elles ont besoin si la température est trop basse; la température minimale acceptable serait la température normale de la pièce (de 15 à 18°C au niveau du sol).

Nous vendons une vaste gamme d’engrais naturels, organiques, en poudre, liquides, foliaires, granulaires, pour l’intérieur, l’extérieur, hydroponiques et pour la terre… Nous tenons un gros inventaire d’engrais car pour chacun d’eux existe une application particulière. Ce faisant, nous vous permettons de travailler comme il vous plaît.

La propagation par bouture et par semis demande une attention particulière au niveau de l’utilisation de fertilisants. Lorsqu’il s’agit de semis, il est impératif de ne donner aucun engrais puisque la graine contient déjà tout ce dont elle a besoin pour germer. Cependant, dès l’apparition des premières vraies feuilles, il est nécessaire d’entamer un plan de fertilisation graduel, en commençant avec de faibles doses. En ce qui concerne les boutures, des vitamines, des fertilisants peu concentrés et des hormones de croissance sont quelques outils dont nous disposons pour assurer un taux de réussite s’approchant de 100%. Il faut bien saisir que la bouture ne possède pas de racines pour lui fournir toute l’eau et la nourriture dont elle a besoin. Pour accélérer la germination ou l’enracinement des plantules, une humidité élevée (80%) est requise ainsi qu’une température de plus de 25°C (78°F). Suite à l’enracinement, un apport important en phosphore est recommandé pour aider les jeunes racines à se développer. En ce qui concerne la culture en terreau (PROMIX et SUNSHINE MIX), il s’agit pratiquement de la même chose qu’en culture hydroponique: il faut donc régulièrement apporter des fertilisants (à dose réduite par rapport à celle recommandée en hydroponique). Par contre, une alternative écologique et efficace à la surfertilisation vous est proposée avec les mycorhizes. Les mycorhizes aident la plante à assimiler plus facilement les éléments minéraux du sol en plus de fortifier son système immunitaire. Cependant, il est obligatoire de n’utiliser que des engrais ne contenant pas plus de 30% de phosphore; la formule A+B d’HGDi Technologies est tout à fait adéquate dans ce cas.
* Les unités de mesure de la quantité de minéraux dissous varient selon le type d’appareil de mesure utilisé. Les valeurs pourront être exprimées en ppm (parties par million) ou en EC (Electrical Conductivity) qui s’affiche alors en µS et mS (microSiemens et milliSiemens). Nos conseillers vous fourniront la documentation appropriée concernant la signification des unités utilisées et les facteurs de conversion lors du choix d’un appareil de mesure de la conductivité.